Arrivé à un moment charnière de son développement et à la veille de l’ouverture des NAO de branche dans le Transport Routier de Marchandises (négociations annuelles obligatoires), le Syndicat National des Activités du Transport et du Transit (SNATT CFE-CGC) a dévoilé ce mercredi 5 octobre 2022 – au coeur de la Gare Saint Lazare – sa toute nouvelle stratégie de développement et les actions déclenchées pour réaffirmer sa présence au sein de la branche transport et de l’encadrement des métiers intermédiaires. Une nouvelle dynamique qui se traduit par des actions et des propositions innovantes au sein des CPPNI (Commissions Paritaires Permanentes de Négociation et d’Interprétation) et des accords de la négociation paritaire de branche; ainsi qu’une toute nouvelle identité visuelle et d’une campagne de communication ambitieuse !

Le SNATT CFE CGC prêt à bousculer les codes pour revaloriser l’attractivité de l’ensemble des métiers de l’encadrement de la branche transport !

Le SNATT CFE CGC a depuis toujours une personnalité à part, une histoire jalonnée d’actions où l’émancipation, le dialogue social sont ses missions et valeurs collectives : défendre les professions intermédiaires – cadres, agents de maîtrise, techniciens – et porter leur voix aussi bien dans les négociations qu’au cœur des entreprises.

Pour Fabienne VERVOUX, coordinatrice des instances paritaires, “Le monde du travail est en pleine transformation, en particulier pour les catégories socio-professionnelles que représente le SNATT CFE-CGC : ces « INVISIBLES », au sein d’une CCN très connotée conducteurs !” La moindre revalorisation des salariés de l’encadrement, et le resserrement de la hiérarchie des salaires, engendrent un risque important de déclassement et de désengagement des salariés, dans une période à venir qui s’annonce éprouvante. Ce constat, ajouté à celui du manque d’attractivité de l’ensemble de nos secteurs d’activité et, depuis la crise sanitaire, à la difficulté de fidéliser les salariés, ont éveillé l’attention du SNATT CFE CGC.

Pour tenter de répondre aux nombreuses injustices qui persistent toujours dans les grilles de salaires, primes de départ ou encore les heures supplémentaires, le SNATT CFE CGC se lance le défi d’être plus innovant autant sur leurs propositions au sein des CPPNI (égalité hommes/femmes; rémunération des salariés de l’encadrement des techniciens des AM et HM; la retraite des cadres), qu’au sein des accords de la négociation paritaire de branche (pour créer un socle solide et équitable pour l’ensemble des salariés du TRM et des activités auxiliaires) et que dans leur positionnement.

Une stratégie de développement qui se met en route par une toute nouvelle identité visuelle et une campagne de communication ambitieuse !

“Dans le monde du travail, les profondes mutations que nous connaissons, que cela soit le développement du télétravail, l’émergence des plateformes, l’individualisme croissant des relations professionnelles… nous interrogent non seulement sur le rôle de nos organisations syndicales, mais aussi sur les moyens pour se faire entendre” explique Roger PFAUWATHEL, Président du SNATT CFE-CGC

Pour porter au mieux les messages de l’ensemble de ces invisibles travailleurs du monde de la route qu’il représente et qui font tourner les entreprises (et pas uniquement les conducteurs) et dont les attentes et besoins évoluent, le Syndicat National des Activités du Transport et du Transit a donc mené une importante réflexion sur son identité, son positionnement et sa raison d’être. Et cela commence par la modernisation de son identité visuelle qui se veut plus dynamique et d’une campagne de communication ambitieuse et assumant cette nouvelle identité graphique : « Montrer la Voie – Porter la vôtre » reprenant à la fois leurs missions et de ceux qu’ils représentent. Une campagne qui sera déclinée sur différents canaux de communication et en particulier sur les réseaux sociaux.

 


A propos du SNATT CFE-CGC

Basé à Paris, le Syndicat National des Activités du Transport et du Transit (SNATT CFE-CGC) regroupe les salariés des entreprises rattachées à la Convention Collective Nationale des Transports Routiers et des activités auxiliaires du Transport, ainsi que des entreprises rattachées à la Convention Collective Nationale des Activités du Déchet. L’action principale de la CFE-CGC est la défense des intérêts du personnel de l’encadrement : les agents de maîtrise, les agents de haute maîtrise, les techniciens et les cadres, ainsi que les chômeurs et les retraités du transport.


 

Contact Presse

Elodie Haffreingue – Relations Presse

elodie@eh-communication.com – 06 61 77 27 39

 

 

 

Please follow and like us:
Pin Share